Mission

Description

Le club Omer conçoit depuis 1990 des sous-marins à propulsion humaine. Un sous-marin est dit « à propulsion humaine » lorsque sa seule source d’énergie provient de l’effort physique du (ou des) pilote(s). Il est donc, par définition, interdit d’utiliser un quelconque système pour accumuler ou générer de l’énergie. L’habitacle n’étant pas étanche, les occupants du sous-marin utilisent des équipements de plongée sous-marine.

Afin de diversifier les défis, le club Omer tente d’alterner la conception de ses sous-marins à propulsion humaine dans les quatre catégories que l’on retrouve en compétition soit :

  • Monoplace à hélice
  • Monoplace sans hélice
  • Biplace à hélice
  • Biplace sans hélice

Forte de son expérience et de sa notoriété, notre équipe cherche sans cesse à améliorer ses prototypes et vise la première place des compétitions auxquelles elle participe. Nous sommes tous des étudiants de l’École de technologie supérieure (ÉTS), mais aussi, et surtout, des bénévoles et passionnés. Chaque membre évolue dans sa spécialité et met au service du groupe sa créativité et ses connaissances techniques. L’implication des membres se retrouve tant au niveau technique que humain. Le club Omer est une véritable famille dans laquelle chacun apprend des autres et tente de se surpasser.

Les étapes de conception et de fabrication des composantes du sous-marin sont réparties au sein de l’équipe, mais les réunions hebdomadaires assurent la cohésion du groupe. Plus qu’une simple compétition, l’aventure Omer est sans nul doute une expérience humaine hors du commun.

Les compétitions auxquelles le club Omer participe permettent d’inspirer les étudiants de diverses disciplines d’ingénierie à plonger dans les domaines technologiques généraux des sous-marins ainsi que de leur fournir une expérience éducative qui traduit leurs connaissances théoriques à la réalité. De plus, elles permettent de contribuer à l’avancement des systèmes de véhicule hydrodynamique, de propulsion et de soutien à la vie.

International Submarine Race, Bethesda, Maryland
www.isrsubrace.org

L’ISR est une compétition à tous les deux ans instaurés en environnement naturel aux États-Unis en 1989 à Singer Island, Riveria Beach, Floride. Outre l’évaluation du prototype dans son ensemble, son objectif principal est d’atteindre la vitesse la plus élevée sur 10m, ayant une distance d’accélération de 45m. Le schéma de la course est présenté à la figure ci-dessous. En 1993, la première compétition auquel Omer a participé, se tenait plutôt à Ft. Lauderdale, Floride. C’est seulement à la 4e ISR, en 1995, que la compétition a été transférée dans un lieu en environnement contrôlé à la NAVAL Surface Warface Center (NSWC) – Carderock Division, Bethesda, Maryland. L’ISR est composé d’équipe de nature internationale à différent niveau soit des universités, des écoles secondaires, des indépendants ainsi que des laboratoires de recherche.

capture-parcours-isr

Schéma de course à l’ISR

European International Submarine Race, Gosport, UK
www.subrace.eu

L’eISR est une compétition instaurée en Angleterre depuis 2012 au QinetiQ’s Ocean Basin testing facility à Haslar, Gosport, England. L’eISR, qui se tient tous les deux ans en alternance avec l’ISR, a comme principal objectif la manœuvrabilité des prototypes. En effet, comme variante de l’ISR, cette compétition évalue l’agilité des prototypes avec un tournant de 180 degrés ainsi qu’une section de type slalom. Elle comporte également un segment de vitesse, toutefois celui-ci n’est pas suffisamment long afin d’atteindre une vitesse supérieure à celle pouvant être atteinte à l’ISR. Le schéma de course est présenté à la figure ci-dessous. Lors de cette compétition, les prototypes présents sont limités en raison de l’espace restreint autour du bassin. En 2014, la compétition était limitée à 10 opposants. De plus, l’eISR est une excellente opportunité de rencontrer les entreprises navales d’outremer.

Course layout eISR

Schéma de course de l’eISR